A propos

PINCEAUX DE NUIT, site de Stéphane Giocanti

« Le Japon intrigue. Il ne cesse d’enchanter, de faire rêver, parfois aussi de décevoir, entre les clichés et un exotisme qui déguise à peine son malaise. Pénétrer dans cet archipel secret, c’est consentir à un rythme qui reflue aussi naturellement que les vagues. 

Cinéma, littérature, arts, faits du moment : ce site propose des promenades, des réflexions, mais aussi des souvenirs pour entrer plus à fond dans ce pays imaginaire et réel. Pour reconnaître et saluer la culture japonaise, il faudrait une langue de feu ou s’appliquer aux mouvements mesurés par lequel un calligraphe ferait chanter son pinceau, sous une claire lune. On se contentera, pour commencer, de billets, de petits essais et de fragments ouverts aux internautes. »

Né en 1967, Stéphane Giocanti est écrivain et biographe. Il a consacré au poète anglo-américain T.S. Eliot la première biographie en langue française (Lattès, 2002). Auteur de Maurras, le chaos et l’ordre (Flammarion, 2006), et d’un Pierre Boutang (Flammarion, 2016), il a consacré une multibiographie aux Daudet (C’était les Daudet, Flammarion, 2013) et publié Une histoire politique de la littérature (Flammarion, 2010). Il est aussi l’auteur de deux romans qui se déroulent au Japon : Kamikaze d’été (Le Rocher, 2008), Désir de Kyoto (Kindle publ., 2013), et il a publié en DVD le film Yukoku de Mishima Yukio (Editions Montparnasse).

Note : Les articles ou billets de ce site sont publiés sans régularité spécifique.